Comment favoriser l’indépendance des personnes à mobilité réduite à domicile ?

Âge avancé, accident ou maladie, de nombreux facteurs peuvent entrainer la perte de mobilité d’un individu. Mais malgré cet état, ces personnes doivent pouvoir se mouvoir à leur aise à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. Et pour faciliter cela, il existe un certain nombre de mesures à prendre. Découvre dans la suite de cet article les moyens à mettre en oeuvre pour favoriser l’autonomie des personnes à mobilité réduite.

Élargir les cadres de portes

Comment favoriser l’indépendance des personnes à mobilité réduite à domicile ?

L’élargissement des cadres de portes fait partie des aménagements nécessaires pour optimiser l’autonomie d’une personne à mobilité réduite. Ceci facilite en effet son accès à toutes les pièces de la maison. Lire aussi : Comment sécuriser efficacement un évènement ? Qu’elle soit en fauteuil roulant, avec des béquilles, ou un déambulateur, elle pourra circuler en toute liberté. Outre l’épaisseur des cadres de portes, vous devez aussi vous intéresser à leur poignée et à leur serrure. En effet, celles-ci sont aussi considérées comme des éléments d’optimisation de l’accessibilité à la maison.

Concernant les poignées, elles doivent être facilement saisissables et manœuvrables par un individu assis dans un fauteuil roulant ou ayant des difficultés à bien manier son poignet. Vous pouvez par exemple opter pour les becs-de-cane qui sont aisés à manipuler. Aussi, les poignées doivent être installées sur une hauteur de 1,30 m au maximum et à 40 cm d’un angle de mur. Quant aux serrures, celles-ci doivent aussi être facilement accessibles et être placées à 30 cm au minimum de tout obstacle. Par ailleurs, ces différents dispositifs doivent être complétés par un couloir handicapé et une rampe d’accès.

Réaménager la salle de bains

La salle de bains doit également répondre à des normes d’accessibilité afin d’optimiser le confort et la sécurité de la personne à mobilité réduite. Sur le même sujet : Comment se débarrasser de la moisissure dans votre maison ? Pour l’aménager, vous devez utiliser des équipements techniques dépourvus de tout risque.

Pour la douche

Les spécialistes recommandent d’opter pour une douche plutôt qu’une baignoire. En effet, elle est pratique et facile d’accès pour les personnes à mobilité réduite. Il vous faudra simplement installer une barre d’appui et un siège de douche antidérapant. Prévoyez aussi un receveur de douche antidérapant pour prévenir le risque de glissade.

Pour les toilettes

Vous devez installer des toilettes surélevées, car ceux-ci facilitent le transfert depuis un fauteuil roulant. La hauteur de la cuvette doit être comprise entre 45 et 50 cm au maximum abattant inclus. Vous pouvez aussi installer une barre d’appui pour rendre les mouvements plus faciles. De plus, le système de chasse d’eau doit être facile d’accès et à manœuvrer.

Il est vrai que ces différents travaux ont un coût assez élevé. Heureusement, le gouvernement a mis en place le programme de subvention pour adaptation domiciliaire par le pad. Ce dernier est une aide financière permettant d’effectuer des travaux dans la maison de la personne à mobilité réduite afin d’aider celle-ci à avoir une meilleure accessibilité. Toutefois, pour en bénéficier, certaines règles spécifiques doivent être respectées.

Installer une plateforme élévatrice

La plateforme élévatrice est un dispositif révolutionnaire qui a changé le quotidien des personnes à mobilité réduite. Son rôle est de permettre à ceux-ci d’avoir plus facilement accès à des lieux en hauteur. Ce dispositif apporte donc de l’autonomie, du confort et optimise le bien-être des personnes à mobilité réduite. Compte tenu de son mode de déplacement, la plateforme élévatrice occupe très peu d’espace. Elle convient donc aux lieux restreints. Ce dispositif est également très robuste et peut donc accueillir une personne en chaise roulante et un aide. En outre, il présente une grande durabilité. Vous pouvez l’installer aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Pour la seconde option, la plateforme élévatrice Vista est plus recommandée par les experts.

Après les différents aménagements, la personne à mobilité réduite doit pouvoir entrer et sortir aisément du logement, accéder aux pièces principales et réaliser ses activités du quotidien de façon autonome et en toute sécurité.